Instagram pour les avocats

Instagram : est-ce vraiment intéressant pour les avocats ?

En tant qu’avocat, vous vous demandez peut-être si vous avez besoin d’être présent sur Instagram. Certes, rien n’est obligatoire, mais cela peut être intéressant pour vous.

Pourquoi avoir un compte Instagram ?

Qu’est-ce que cela peut vous apporter ?

Instagram est un outil qui contribuera à développer votre présence en ligne. Alors, on se lance ?

Instagram, qu’est ce que c’est ?

Lancée en 2010, l’application, au départ, permettait essentiellement d’ajouter un filtre sépia à des photos au format carré.

Jusqu’au rachat par Facebook en 2012, qui a fait évoluer Instagram jusqu’à l’application qu’on connait désormais.

En 2018, dans le monde, Instagram a dépassé le 1 milliard d’utilisateurs mensuels et les 500 millions d’utilisateurs quotidiens. Plus de 400 millions de stories sont publiées chaque jour.

Rien qu’en France, 21% de la population est utilisateur actif de l’application. Les femmes sont généralement plus nombreuses à utiliser ce site que les hommes.

Certes, le public visé est essentiellement les jeunes : 76% des utilisateurs d’Instagram ont entre 16 et 34 ans. Mais tout le monde se retrouve sur Instagram.

Véritable outil de partage, ce qui fait aujourd’hui la réputation d’Instagram, les filtres, est toujours très prisé de ses utilisateurs.

Instagram J'aime

L’intérêt pour un avocat à créer un compte Instagram

Instagram, concrètement, pourrait se résumer à un album photo en ligne. Sur cette application, vous pouvez poster ou aimer des photos, suivre des comptes ou publier des stories.

Si vous souhaitez augmenter votre clientèle, en utilisant Instagram c’est possible bien que difficile : en effet, Instagram n’est pas l’outil idéal. Pour autant, vous pouvez cibler les utilisateurs d’Instagram en montrant la vie d’un avocat et en jouant sur la proximité.

Les avocats ont la réputation d’être un peu mystérieux, donc si vous racontez comment vous travaillez, cela va peut-être conforter vos abonnés dans le fait que vous êtes, après tout, un être humain normal, capable de les défendre.

Pour étendre votre réputation, Instagram, pour le coup, semble être un outil très efficace : grâce à lui, vous gérez votre communication comme bon vous semble.

Vous avez réussi à faire acquitter un client dans une grosse affaire ? Mettez une photo de vous à la sortie du tribunal, en expliquant les enjeux de l’affaire.

Vous venez de signer un gros contrat ? N’hésitez pas à exposer une photo de vous en train de célébrer cette signature.

Ainsi, vos abonnés pourront réaliser l’ampleur du travail abattu, et comprendre que vous maîtrisez votre travail.

Dans la même logique, ce genre de publication pourra éventuellement intéresser de futurs collaborateurs. S’ils arrivent à percevoir l’ambiance de votre cabinet, le genre d’affaires que vous traitez, comment sont organisés les bureaux… et qu’en plus vous cherchez à embaucher. Cela pourra jouer en votre faveur pour attirer vos futurs collègues.

Voici le type de publication que vous pouvez poster :

  • Les coulisses du métier : la robe d’avocat, une photo juste avant votre plaidoirie au tribunal, votre bureau ou votre cabinet… Ces photos ont pour but de vous rendre plus accessible aux yeux de vos abonnés.
  • Les évènements où vous vous rendez : que ce soit une conférence, un colloque, une formation, un cours que vous donnez, un déjeuner de travail… Vous montrez que vous êtes actif, que vous assistez à de nombreux évènements dans le domaine du droit et que vous êtes toujours à la page !
  • Votre équipe : Si vous faites partie d’un cabinet, vous pouvez présenter votre équipe : vos associés et collaborateurs, mais aussi votre assistant(e) juridique, vos stagiaires.. Toutes les personnes qui travaillent pour ou avec vous. Le but ? Montrer l’ambiance qui se dégage de votre cabinet, et présenter à vos abonnés vos collègues pour qu’ils sachent à qui ils auront potentiellement affaire un jour.

Le but d’Instagram est finalement de vous rapprocher d’une communauté que vous ne fréquenteriez peut-être pas dans votre vie quotidienne. Vos abonnés (followers) vont surement trouver intéressant de découvrir votre métier à travers vos photos.

Si vous en avez le temps et que cela vous est utile, vous pouvez interagir avec vos abonnés en répondant aux commentaires ou aux messages qu’ils vous laissent.

Avantages et inconvénients de créer un compte Instagram   

Pourquoi choisir Instagram par rapport à d’autres réseaux sociaux comme Twitter, Facebook ou LinkedIn ?

Il peut être utile d’associer plusieurs réseaux sociaux et de combler les déficits des uns avec les avantages des autres. Instagram peut pallier au manque de créativité de LinkedIn qui, lui, apportera plus de professionnels à votre réseau.

Instagram permettra essentiellement de poster du contenu visuel. Twitter, quant à lui, va offrir la possibilité de rédiger des textes courts, directs, qu’il sera facile de rédiger.

Enfin, il est plus simple d’utiliser Instagram quand on souhaite attirer des gens. Facebook, même s’il offre la possibilité d’écrire des textes longs, de partager des liens, ou de publier des photos, est de moins en moins utilisé. Les gens ne “consomment“ plus Facebook comme avant.

Instagram, plus simple et plus intuitif vous permettra de publier des contenus assez originaux qui toucheront un plus grand nombre d’utilisateurs.

Notre guide pour bien utiliser Instagram

Voici 6 étapes qui vous donneront les clés de base d’utilisation d’Instagram. Suivez le guide !

1) Choisir compte privé ou public

Lorsque vous créez un compte, vous décidez si vous souhaitez qu’il soit public ou privé. Si vous désirez créer une véritable communauté, il est plus judicieux de laisser votre compte public. Ainsi, quiconque le souhaite, pourra s’abonner à vous et vous suivre.

En revanche, si votre compte à une vocation plus personnelle, mettez-le en privé. Vous pourrez ainsi voir qui veut vous suivre, et décider ou non, d’accepter sa demande.

Dans tous les cas, sachez que vous pouvez modifier ce réglage à tout moment.

2) Remplir votre profil

Concernant votre profil, il est recommandé de mettre une photo similaire à celle que vous avez sur Facebook et LinkedIn, et que votre nom d’utilisateur soit aussi le même.

Il est donc plus facile de vous retrouver et vous conservez une certaine cohérence.

Instagram ne permet pas non plus d’insérer des liens dans vos publications. Le seul endroit où vous pouvez le faire, c’est encore une fois, dans votre profil. Vous pouvez donc mettre le lien de votre cabinet, de votre blog ou de votre LinkedIn.

Remplissez ensuite votre bio.

Ce texte doit être court et doit présenter qui vous êtes : vous pouvez ainsi indiquer votre nom et votre prénom, ou votre surnom, y mettre votre marque ou activité, et donc votre site internet.

Vous pouvez utiliser des émoticônes ou des caractères spéciaux. Pour ces derniers, utilisez les avec parcimonie, parce qui si toute votre bio est écrite avec des caractères spéciaux, elle risque vite de devenir illisible.

Quelques petites astuces :

  • Si vous voulez faire un retour à la ligne, écrivez d’abord votre texte dans l’application “Notes” de votre smartphone et faites un copier-coller
  • Pensez utile. Oubliez les informations superflues.
Comment se présente un profil Instagram

3) Publier des photos

Le principe est simple. Soit vous prenez une photo directement, soit vous en choisissez une dans votre bibliothèque de photo. Vous l’importer, et vous choisissez le filtre qui vous plaît.

Vous pouvez construire votre feed (toutes vos photos de votre compte) avec le même genre de filtre, afin de garder une cohérence dans ce que vous proposez, mais ce n’est absolument pas obligatoire.

Après avoir choisi votre filtre, vous pouvez identifier des gens, marquer où vous vous trouvez et écrire votre légende.

4) Maîtriser les hashtags (#)

L’utilisation du hashtag ou mot-dièse (#) est primordiale. S’il est certain qu’il ne vaut mieux pas en abuser, il faut toutefois en mettre car cela catégorise votre poste. Ne mettez pas un hashtag qui n’a rien à voir ou des hashtags trop long.

Le maximum conseillé de hashtag est trente. Au-delà c’est illisible et cela ne présente aucun intérêt de noyer votre publication sous les hashtags.

Voici une petite liste, non exhaustive des hashtags que vous pouvez mettre : #droitdesaffaires #avocat #lawyer #juridique #legal…

Les hashtags les plus populaires sur Instagram pour les avocats

Vous pouvez mettre des # avec tous les droits que vous pratiquez, les tribunaux où vous vous rendez, le nom de votre cabinet… Vos hashtags doivent aussi être cohérents par rapport à qui vous êtes et ce que vous faites. Un avocat qui pratique du droit de la famille n’a, a priori, aucune raison de mettre un #droitrural s’il vient juste de s’occuper d’un divorce.

5) Publier aux bons moments

Le timing joue énormément : les gens ont tendance à se connecter le matin entre 8h et 10, et le soir entre 17h et 19h. C’est à ces heures ci que les gens regardent généralement le plus leur application, ainsi que le dimanche en fin d’après-midi. Il est donc plus judicieux de poster des photos à ce moment, si vous voulez augmenter le nombre des gens qui vous suivent.

Soyez régulier dans la manière dont vous postez : ne soyez pas hyper actif sur Instagram pendant trois mois, puis totalement absent pendant un mois.

Vous devez garder l’intérêt de vos followers éveillé, sans les lasser. Il faut savoir doser, en alternant entre photos publiées et stories.

6) Partager des stories

Les stories sont de courtes vidéos, ou des photos qui ne sont visibles que 24h.

Instagram a copié ce principe de stories sur Snapchat, et l’a installé en été 2016.

Vous avez toujours la possibilité d’épingler vos stories sur votre profil, afin qu’elles restent indéfiniment et puissent être visible par vos nouveaux followers.

Attention, les stories peuvent proposer des effets particuliers : vous pouvez mettre des filtres, faire des vidéos boomerang (vidéo courte qui fait un aller-retour) et cela peut vous desservir.

Encore une fois, cela dépend de votre public et de la communication que vous souhaitez mener, mais peut être qu’un avocat avec des oreilles de chat n’aura pas la même crédibilité qu’un avocat qui publiera une story plus sérieuse.

Créatif mais authentique

Instagram permet une multitude de possibilités. Le but est de montrer qui vous êtes, mais de la manière dont vous le voulez.

N’ayez pas peur de vous mettre en scène, et de personnaliser tout ce que vous faites.

On a tous déjà vu une photo d’un avocat en train de poser avec sa robe. Alors, c’est une bonne entrée en matière, mais il peut être plus amusant de poster des photos décalées de votre vie d’avocat. Pensez diversification, soyez vous-même.

Si vous êtes classique, cela s’en ressentira dans vos photos et cela sera authentique.

Si vous avez tendance à être un avocat nerveux, cela peut être bien plus intéressant de mettre en avant ce trait de caractère sur vos photos : nerveux à la machine à café, nerveux quand vous faites tomber votre dossier, avec toutes vos pièces et conclusions que votre stagiaire avait pourtant si bien trié…

Amusez vous, ne faites pas d’Instagram une contrainte.

Vous pouvez, vous aussi faire partie d’une communauté, en suivant des comptes, de vos confrères, mais aussi d’entreprises, de votre famille ou de vos amis…

Peut-être y trouverez vous de quoi vous inspirer, qui sait ?

Instagram, on valide ?

Peu importe la raison pour laquelle vous décidez de rejoindre Instagram, si vos objectifs sont réalistes et que vous les gardez bien en tête, vous réussirez.

Suivez tous les conseils que nous vous avons donné et en un rien de temps vous pourrez réunir autour de vous une petite communauté, qui découvrira votre vie d’avocat. En effet, rien de plus simple que de poster une photo, de rajouter quelques # et l’affaire est dans le sac !  

Méfiez-vous : le #avocat peut très bien vous amener sur des publications de vos confrères, mais aussi sur des publications de ce légume à chair verte, qui est dans les tendances d’Instagram… La concurrence est rude !

Le #avocat sur Instagram

On l’a vu, Instagram reste un réseau social de partage de photos plus que d’articles.

Si vous êtes déjà présent Facebook et LinkedIn, il n’est peut être pas primordial que vous alliez faire la promotion de votre cabinet dessus. Instagram est un complément plutôt efficace mais ne suffit pas à lui tout seul pour développer son activité.

Votre succès sur Instagram va dépendre de la cible que vous visez et comment vous vous mettez en scène : votre audience sera sensible à votre contenu, d’autant plus s’il est original. Méfiez vous toutefois de cette application quelque peu chronophage.


2 thoughts on “Instagram : est-ce vraiment intéressant pour les avocats ?

  1. Article intéressant, malgré quelques approximations.
    Instagram peut en effet se révéler être un moyen d’acquisition de clientèle mais il reste relatif si aucune vraie stratégie digitale n’est mise en place derrière.
    Dans notre agence, nous revoyons la stratégie à 360° pour avoir une cohérence mais surtout pour aller « chercher » les clients.
    Augustin, Social Girafe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *