avocat-createur-contenu

Avocats, devenez créateur de contenu sur Internet

L’idée d’écrire des articles ou de produire des vidéos vous a déjà probablement traversé l’esprit.

Mais avec, la crainte qu’une fois vos contenus mis en ligne, votre travail ne génère pas de nouveaux dossiers.

Pire : que vos potentiels clients décident de se contenter de ces quelques informations, ne voyant plus l’intérêt de prendre rendez-vous avec votre cabinet.

In fine, « si je produis du contenu sur Internet, mes clients n’ont plus besoin de moi… »

C’est une préconception naturelle… que vous devez mettre de côté.

Il existe en effet une distinction très claire entre les informations de base accessibles sur Internet et ce pour quoi vos clients viennent réellement vous consulter.

Ce que vos clients peuvent avoir d’eux-mêmes :

Une information juridique déjà très accessible

De manière générale, un justiciable va utiliser Internet pour trouver de lui-même certaines informations de base ayant attrait à sa situation.

Il peut s’agir de délais à respecter. De documents à rassembler. De démarches simples à réaliser.

Des informations déjà très largement disponibles, gratuitement, sur Internet.

Des informations pour lesquelles votre client n’a pas envie de payer.

Vous le savez, avec Internet, l’avocat n’est désormais plus le gardien incontesté du savoir juridique.

Ce que vos clients ne peuvent pas avoir tout seul :

Votre expertise et votre conseil

Soyez-en certain, vos clients ne viennent pas vous consulter pour obtenir des informations juridique basiques.

Ils ne souhaitent pas payer un cours de droit théorique ou de l’information qu’ils pourraient trouver en ligne…

Non, ce que recherchent vos clients sont des conseils personnalisés à leur situation bien précise.

Un accompagnement adapté au problème auquel ils font face ou au projet qu’ils souhaitent entreprendre.

Vos clients vous payent donc pour cette expertise qu’ils ne pourront jamais trouver dans un article ou une vidéo sur Internet.

Quels sont les avantages à produire du contenu pour un avocat ?

Vous l’avez compris, créer des contenus et les publier en ligne n’est peut-être pas une si mauvaise idée pour un avocat.

Un grand nombre d’informations juridiques sont déjà accessibles en libre-service sur Internet.

L’inconvénient étant que ce n’est que rarement un avocat qui les donne.

Et parce que l’exactitude des informations n’est donc pas toujours au rendez-vous, c’est là où, avocat, vous avez une réelle carte à jouer.

Votre profession et votre expertise garantissent au justiciable une information qualitative et fiable.

De quoi tirer votre épingle du jeu parmi les sites d’information lambda ayant préempté ce coin de la Toile.

Nous avons identifié trois avantages concrets à vous lancer :

1. Vous gagnez en visibilité en ligne

C’est naturellement l’avantage principal.

En produisant des contenus, qu’il s’agisse d’articles, de vidéos ou autres, vous développez votre présence en ligne.

Distiller les premières informations de base à vos clients potentiels lorsqu’ils sont à la recherche de renseignement juridique a toutes les chances de les attirer vers vous.

La production de contenu est donc un véritable levier d’acquisition de clients.

Ne laissez pas les autres avocats en profiter à votre place.

2. Vous générez de la confiance

La confiance est un des piliers de la relation entre un avocat et son client.

C’est quelque chose qui se construit dès le premier rendez-vous, dès la première poignée de main.

Et si votre premier contact se faisait via Internet ?

Le client qui aurait lu un article ou vu une vidéo de vous — puis fait la démarche de vous contacter — aura naturellement davantage confiance dans vos compétences avant même la première consultation.

3. Vous vous constituez un socle de ressources

N’envisagez pas la production de contenu comme une action ponctuelle, un investissement éphémère.

Avec le temps, vous allez en effet créer de nombreux contenus qui resteront pertinents des mois, voire des années plus tard.

(En vous assurant de les mettre à jour de temps en temps si nécessaire.)

Longtemps après la rédaction d’un article ou la production d’une vidéo, ces contenus continueront de générer de la clientèle pour vous.

Ces ressources pourront facilement être utilisées à différentes étapes de votre relation client comme supports didactiques.

Lire aussi : Legal Design, une nouvelle relation client plus collaborative

Sur quels sujets devez-vous créer du contenu ?

Afin de trouver les bons sujets à traiter dans vos contenus, plusieurs techniques existent :

Compilez les questions récurrentes de vos clients

Lors de vos consultations, il vous arrive très certainement de répondre aux mêmes questions.

C’est notamment le cas si vous pratiquez un domaine de droit spécifique ou niche.

Des questions qui vous semblent triviales en termes de droit.

Mais qui sont au cœur des préoccupations des justiciables qui viennent vous voir.

Vous baser sur ces questions est le meilleur moyen d’identifier ce qui intéresse vraiment votre clientèle et de produire un contenu adapté.

Faites vos recherches sur Google

Inutile de vous doter d’outils complexes ou de payer des consultants.

Vous voulez créer du contenu web ?

Alors passez du temps sur Internet pour identifier les thématiques qui reviennent souvent dans divers forums ou fils de discussion.

Assez simplement, en utilisant Google, vous pouvez trouver les questions que se posent les justiciables autour de votre spécialité.

La barre de recherche vous donne de précieuse informations sur ce que les internautes recherchent :

google-recherche-divorce

Google affiche également de nombreux modules dynamiques, notamment celui-ci mettant en avant les questions liées à une recherche :

google-rich-snippet-creation-entreprise

De quoi vous donner des pistes concrètes de création de contenu.

Dans la plupart des cas, vous remarquerez que les informations recherchées par les justiciables sont des questions qui sont, pour vous, basiques. L’avantage est que, pour produire du contenu sur ces sujets, vous n’aurez pas à vous lancer dans des recherches importantes puisque vous maîtrisez déjà ces sujets sur le bout des doigts. De quoi gagner un temps certain !

Quels sont les formats que vous devez privilégier ?

Le contenu en ligne peut prendre de nombreuses formes en fonction des usages des internautes.

Choisir le bon format dépendra à la fois :

  • du sujet que vous souhaitez aborder ;
  • du temps que vous souhaitez consacrer à la création de contenus ;
  • de votre maîtrise de certains outils ;
  • de l’audience que vous souhaitez atteindre.

L’article de blog, le basique

C’est la manière la plus simple de créer du contenu. Si vous possédez un site internet, vous avez certainement la possibilité d’y écrire des articles dans un espace dédié. Vous pourrez agrémenter vos pages de visuels ou non en fonction de vos envies et moyens.

Les articles sont cependant le format où il est le plus difficile de sortir son épingle du jeu. Les règles de référencement par les moteurs de recherche sont nombreuses et complexes. Il sera souvent nécessaire de relayer vos articles sur les réseaux sociaux ou par newsletter.

La vidéo, l’incontournable

Avocat et YouTubeur ? Désormais incontournable, le format vidéo est désormais partout et consommé par un grand nombre d’internautes. Malheureusement, les avocats restent encore peu présents sur des plateformes comme YouTube. Pourtant, il existe une vraie appétence pour les sujets de vulgarisation, notamment juridique, auxquels répondent les YouTubeurs traditionnels. Pourquoi pas vous à la place ?

L’interview : Alexiane Wyns mise sur la vidéo pour développer son cabinet

Avec sa chaîne YouTube dédiée aux entrepreneurs belges, Alexiane Wyns s’adresse à son coeur de clientèle avec des contenus pensés pour lui.

Le podcast, la niche

Plus ancien que la vidéo mais n’ayant pas capté le même engouement, le podcast reste un format apprécié par certaines audiences. Le format reprend de l’essor, notamment auprès des justiciables les plus actifs pour qui lire un article n’est pas toujours facile. On pensera par exemples aux entrepreneurs, chefs d’entreprises ou indépendants. L’avantage : un coût de production moindre qu’une vidéo et un compagnon idéal en miroir de vos articles.

Comment relayer efficacement votre contenu sur Internet ?

Vos contenus sont prêts.

Comment les faire parvenir jusqu’à vos clients potentiels ?

Une chose est sûre, vos futurs clients vous trouvent désormais lors de leurs recherches sur Internet.

Assez simplement : soyez présents où la clientèle qui vous intéresse se trouve.

Cela sera différent d’un avocat à l’autre, d’un domaine de droit à l’autre.

Voici les incontournables :

Le référencement naturel

Qu’il s’agisse d’un article qui sera référencé sur Google ou d’une vidéo qu’on pourra trouver sur YouTube, le référencement naturel – ou référencement gratuit – ne doit pas être négligé.

Pour optimiser vos contenus afin de bien les référencer, il existe de nombreuses techniques.

On parle alors de SEO, pour Search Engine Optimization.

Notre conseil : pensez en priorité au justiciable dans la création de votre contenu.

Mettez l’accent sur la clarté et la pédagogie.

Employez un langage accessible.

Et concentrez votre article/vidéo sur un sujet précis.

Les réseaux sociaux

Incontournables, même pour les avocats.

Les réseaux sociaux sont un excellent moyen de relayer vos contenus sur Internet.

Vous avez la possibilité de mettre en avant vos articles et vidéos sur vos pages Facebook ou LinkedIn en fonction de votre clientèle cible.

Vous pouvez également les partager sur des pages ou groupes communautaires existant autour des thématiques qui vous concernent.

La newsletter de votre cabinet

Si vous ne le faites pas déjà, nous vous invitons à mettre en place une newsletter envoyée aux clients de votre cabinet.

Vos clients actuels, mais également vos anciens clients.

Un bon moyen de rester dans leur esprit est de leur partager régulièrement des contenus qui pourraient les intéresser.

Vous êtes avocat et créateur de contenu ? Partagez votre expérience dans les commentaires de cet article. Quels types de contenus produisez-vous ? Comment les faites vous connaître à vos clients ? Avez-vous observé une recrudescence de clientèle en lien avec vos contenus ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *