plage et vacances d'avocat

Comment profiter de ses vacances quand on est avocat ?

L’été est là et de nombreux Français prennent des vacances bien méritées.

Et vous alors ? Mêmes les avocats ont droit à un peu de repos !

Malgré tout, pas toujours évident de totalement lâcher prise…

Le suivi de dossiers en cours, les procédures à gérer…

C’est certain, un cabinet ne ferme pas complètement pendant l’été :

Vos clients ont des besoins qui ne peuvent pas attendre.

Pour autant, comment faire pour gérer votre cabinet pendant les vacances et parvenir à souffler un peu ?

Combattre la culpabilité de l’avocat

Le premier soucis : la culpabilité que vous n’arrivez pas à mettre de côté.

Elle peut être terriblement accablante !

Ou juste une petite piqûre de rappel qui viendra vous sortir d’un moment de relaxation enfin atteint…

Dans tous les cas, la question reste : comment profiter de ses jours de congés sans culpabiliser à l’idée de vous reposer loin de vos dossiers ?

Car il est important de recharger vos batteries en cours d’année.

Un article de Maître Loïc Tertrais résume bien le problème qui se pose aux avocats lorsqu’ils sont en vacances : tout leur rappelle leur profession.

Cela peut venir d’une conversation avec des connaissances qui vous questionnent sur votre profession, ou encore le macaron de l’Ordre des Avocats que vous apercevez à travers le pare-brise d’une voiture sur l’Autoroute du soleil…

Tout vous rappelle votre métier, et il est d’autant plus difficile de décrocher.

Déconnecter sans perdre le contact

Le bon compromis est de toujours garder un oeil sur son cabinet grâce aux nouvelles technologies.

Cela vous permet de faire en douceur la rupture entre la période intensive de travail et les vacances et surtout de ne pas vous retrouver avec une montagne de travail à votre retour.

Vous pouvez vérifier vos mails de temps en temps, mais petit conseil :

Essayez de le faire en dehors des heures ouvrées en France.

(Même si vous n’êtes pas en vacances à l’étranger !)

Cela vous permettra de ne pas répondre immédiatement et d’entamer une discussion avec un de vos associés, discussion qui peut s’éterniser.

Vos clients sont importants, vos vacances aussi

Par ailleurs, nous vous déconseillons de répondre directement à un de vos clients, hors cas de force majeure.

Celui-ci pourra penser que malgré le mail d’absence qu’il a reçu après vous avoir contacté, vous êtes disponible.

Préférez plutôt répondre à vos associés ou votre secrétaire.

Ce sont ces derniers qui se chargeront de répondre à vos clients à votre place, ou qui mettront en place des procédures en votre absence.

Lire aussi : Comment bien dialoguer avec ses clients ?

Evitez dans tous les cas les appels qui vous forceront à répondre immédiatement.

Pour garder le contrôle de vos vacances, vous devez organiser votre temps comme vous le souhaitez, et non comme les autres le souhaitent : privilégiez donc des moyens de communication comme Internet ou les SMS.

La loi est (plus ou moins) de votre côté !

Mais surtout : profitez de vos vacances !

Il est important de faire une pause afin de recharger vos batteries.

Ainsi, il est toujours mieux de déléguer efficacement vos dossiers à vos associés et de prévenir vos clients.

Le « droit à la déconnexion », entré en vigueur le 1er janvier 2017, ne concerne que les salariés, mais vous pouvez également vous accorder ce droit.

Les contraintes de certains métiers tels que celui d’avocat expliquent que vous devez toujours garder un oeil sur vos affaires, mais n’en oubliez pas votre santé pour autant.

Très bonnes vacances, et courage à ceux qui n’en prennent pas !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *