sondage sur la notation des avocats

Notation des avocats : qu’en pensent les justiciables ?

4 juillet 2019 Actualités Par:

La notation est un enjeu majeur de la digitalisation du métier d’avocat qui reste encore trop (volontairement ?) ignorée par la profession.

mon-avocat.fr, qui facilite la mise en relation entre avocats et justiciables depuis 2015, a voulu comprendre le point de vue de chacun concernant la notation.

La notation est-elle inévitable ? Est-elle seulement nécessaire pour choisir un avocat ? Sur quels critères faut-il être noté ? 

Nous avons interrogé 226 avocats et 16 158 justiciables : voici les observations qui résultent de ce grand sondage sur la notation des avocats.

Avocats et clients, divisés sur la question de la notation

La première question de l’enquête que nous avons réalisée est probablement la plus importante : les avocats doivent-ils êtres notés ? 

En effet, de nombreux professionnels sont déjà notés en ligne via des plateformes comme Airbnb ou Tripadvisor.

Quid des professionnels du droit ? 

les avocats doivent-ils être notés ? Oui ou non ?

82% des avocats déclarent qu’ils ne doivent en aucun cas être notés alors que 71% des justiciables pensent le contraire.

C’est ainsi un point de divergence majeur entre les avocats et leurs clients sur le principe même de la notation.

La notation, importante pour choisir le bon avocat ?

Si la notation est aussi plébiscitée par les justiciables, c’est en partie car elle représente un critère “important” pour 51% des personnes interrogées, voire “primordial” pour 36% d’entre eux. 

Une note pourrait ainsi faciliter le choix d’un avocat parmi une offre qui ne cesse de croître, avec près de 67 000 avocats exerçant aujourd’hui sur l’ensemble du territoire.

Pour choisir un avocat, la notation est-elle un critère important ?

Les avocats ayant répondu au sondage ne sont cependant pas du même avis, puisque seulement 27% pensent que ce critère est “important” et seulement 2% le voient comme “primordial”.

Une évolution inévitable pour la profession ?

Les avocats ne sont d’ailleurs que 29% à penser qu’un système de notation est inévitable pour leur profession. 

Une analyse qui n’est pas réellement partagée par les justiciables, plus de 67% à penser que c’est le cas.

Les avocats devraient refuser ce genre de notation ? 

A cette question, les avocats ont un avis très tranché : plus de 78% refuseraient d’être notés. 

A l’inverse, plus de la moitié des justiciables interrogés (56%) pensent que les robes noires ne peuvent pas interdire un système de notes.

📌 Lire aussi : La notation des avocats, opportunité ou menace ?

Quid du droit de réponse de l’avocat ?

Être noté, peut-être, mais serait-il possible de répondre à l’accusation ? 

Sur ce sujet, avocats (62%) et justiciables (58%) partagent l’avis que les professionnels du droit devraient pouvoir disposer d’un droit de réponse.

Il existe donc un terrain d’entente pour les deux parties, mais qui reste relativement limité.

En effet, 37% des avocats voudraient disposer d’un droit de veto sur les notes ou avis négatifs tandis que les justiciables sont 35% à estimer que les avocats de devraient rien pouvoir faire du tout.

📕 Téléchargez le Guide de la Relation Client pour les Avocats

Noter les avocats, mais sur quels critères ?

Mais concrètement, sur quoi les avocats seraient notés s’ils l’étaient ?

Une fois de plus, les justiciables (81%) et les avocats (76%) tombent d’accord, puisque les deux parties estiment que le système de notation doit être basé à la fois sur :

  • les comportements et compétences humaines
  • les performances professionnelles

Bien que ces deux aspects du métier d’avocat ont leur importance dans l’ensemble, dans le détail, rien ne va plus !

Les critères comportementaux

Pour les justiciables, les deux principaux critères comportementaux sur lesquels les avocats doivent être notés sont :

  • leurs délais de réponse (75%)
  • la rapidité de traitement d’un dossier (68%)

A l’inverse, pour les avocats les “soft skills” les plus importants sont :

  • les qualités humaines et relationnelles (73%)
  • la transparence et la pédagogie (73%)

Les critères professionnels

Mais c’est sur les critères professionnels que la divergence d’opinion est encore plus flagrante. 

Ainsi, les justiciables mettent en priorité :

  • les résultats des dossiers (81%)
  • les tarifs et solutions de paiement pratiqués (63%) 

Cependant, de leur côté, les avocats prônent :

  • les domaines de compétences professionnelles (62%)
  • la maîtrise du droit (56%)
Les avocats doivent être notés sur leurs compétences humaines autant que leurs performances professionnelles

La notation des avocats, un sujet encore trop ignoré ?

L’enquête réalisée par mon-avocat.fr montre que les avocats et leurs clients ne sont pas entièrement, voire pas du tout, alignés sur le sujet de la notation, et ce sur les fondamentaux autant que dans le détail, bien que des terrains d’entente existent.

S’il s’agit d’un fléau aux yeux de nombreux avocats, la notation reste très largement plébiscitée par les consommateurs.

Ils sont déjà coutumiers de ce genre de classements de par leurs autres usages digitaux (achats en ligne, restaurants, voyages…).

Cette demande fait que la notation est un système qui va très certainement s’appliquer aux avocats, comme à de nombreuses autres professions libérales, dans les prochaines années.

Avec une digitalisation de la profession qui s’intensifie, les avocats ne pourront cependant plus ignorer les problématiques que présente la notation très longtemps.

Ni les Ordres ou le Conseil National des Barreaux n’ont pour le moment décidé de s’emparer pleinement du sujet. S’agit-il de ne pas vouloir réveiller le chat qui dort ?

Le risque : laisser les plateformes en ligne tierces écrire les règles du jeu et les avocats les subir, plutôt que de rester maîtres de leur réputation en ligne.

Finalement, l’objectif de cette enquête reste pour nous de mieux comprendre les enjeux de la notation pour les avocats et d’avancer, avec vous, dans la bonne direction.

Maintenant, vous avez la parole ! 

Que pensez-vous de la notation des avocats et des enjeux que cela représente pour votre cabinet ? Partagez votre avis dans les commentaires de cet article.

Les résultats complets de l’étude sur la notation des avocats

Selon vous, les avocats doivent-ils être notés comme d’autres professionnels (tout comme Tripadvisor, Yelp, Booking, AirBnB) ?

RéponsesJusticiablesAvocats
Oui 71%18%
Non29%82%

Selon vous, ce système de notation est-il inévitable ?

RéponsesJusticiablesAvocats
Oui67%29%
Non33%71%

Pensez-vous que les avocats devraient refuser ce genre de notation ?

RéponsesJusticiablesAvocats
Oui42%78%
Non56%9%
Je ne sais pas2%13%

Si la notation est mise en place, selon vous, les avocats devraient pouvoir :

RéponsesJusticiablesAvocats
Disposer d’un droit de réponse58%62%
Disposer d’un droit de veto sur des notes ou avis négatifs7%37%
Ne rien pouvoir faire35%1%

Selon vous, les avocats devraient être notés sur :

RéponsesJusticiablesAvocats
Leur comportement et compétences humaines8%14%
Leurs performances professionnelles11%10%
Les deux81%76%

Selon quels critères comportementaux les avocats pourraient-ils être notés ?

RéponsesJusticiablesAvocats
Les délais de réponse75%46%
La rapidité de traitement d’un dossier68%36%
Les qualités humaines et relationnelles66%73%
La transparence et la pédagogie51%73%
Autre3%7%

Selon quels critères professionnels les avocats pourraient-ils être notés ?

RéponsesJusticiablesAvocats
Le nombre de dossiers traités2%5%
Les tarifs et solutions de paiement pratiqués63%23%
Les domaines de compétences professionnelles56%62%
Les années d’expérience11%22%
La maîtrise du droit49%56%
Les résultats des dossiers81%26%
Autre3%7%

Selon vous, la notation devrait-elle être un critère important dans le choix d’un avocat par un justiciable ?

RéponsesJusticiablesAvocats
Primordial36%2%
Important51%27%
Pas important13%71%

*Méthodologie : enquête réalisée auprès de 16 158 personnes représentatives de la population nationale française âgées de 18 ans et plus ainsi que 226 avocats clients de mon-avocat.fr. Sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France et mon-avocat.fr, selon la méthode des quotas, durant la période du 11 au 19 juin 2019. Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives.


2 thoughts on “Notation des avocats : qu’en pensent les justiciables ?

  1. Il ne faut pas imputer aux avocats les lenteurs du système judiciaire auxquelles ils ne peuvent rien; en revanche, le délai de réponse dépend d’eux.
    Le Droit est une science et la compétence technique est primordiale, mais les avocats ne sont pas des psy…

    1. Merci pour votre commentaire ! Vous avez tout à fait raison, les avocats n’ont pas tous les torts et la lenteur d’un dossier dépend de nombreux facteurs. C’est d’ailleurs une des raisons qui fait que la question de la notation fait autant couler d’encre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *